Article sur les projets OSFT, OSFACO (*) : les satellites au chevet des forêts d'Afrique centrale et d'Afrique de l'Ouest

Version imprimableEnvoyer à un ami

 Le magazine IMPACT dans son numéro de mai 2016 publie un article : "Les satellites au chevet des forêts d’Afrique centrale et d’Afrique de l’ouest".

La télédétection au service de l’environnement et du développement : un ambitieux programme d’observation spatiale, débuté dans le bassin du Congo, s’étend aujourd’hui à plusieurs pays d’Afrique de l’ouest afin d’y préserver la forêt, les populations qui y vivent et l’économie locale.

Les forêts du Bassin du Congo représentent 22% du couvert forestier mondial avec un faible taux de déforestation. C’est le deuxième massif forestier tropical au monde après l’Amazonie : le bassin du Congo, fort de ses quelque 220 millions d’hectares de forêt tropicale, couvre six pays d’Afrique centrale : Cameroun, République centrafricaine, Congo-Brazzaville, République démocratique du Congo, Gabon et Guinée équatoriale. C’est aussi le plus grand foyer de biodiversité du continent : près de 10.000 espèces de plantes, 400 de mammifères et 1.000 d’oiseaux y cohabitent. [...]

Lire l'article complet (pdf)

Lire l'article en ligne sur le site de IMPACT / France RDC

 

(*)  OSFT : Observation Spatiale des Forêts Tropicales. A ce jour, cette première collaboration a permis l’acquisition d’images satellites à haute résolution sur 6 pays d’Afrique Centrale (Cameroun, République centrafricaine, Congo-Brazzaville, République démocratique du Congo, Gabon et Guinée équatoriale)

OSFACO : Observation Spatiale des forêts d’Afrique Centrale et de l’Ouest. Ce projet va permettre à huit pays d’Afrique Centrale et de l’Ouest (Cameroun, Centrafrique, Congo, République Démocratique du Congo, Gabon, Guinée, Côte d’Ivoire et Bénin) de disposer d'images satellites à très haute résolution (SPOT 6/7), facilitant la gestion durable des terres, la mise en place de politiques d’aménagement forestier durable ou de développement agricole.