Intervention au 16ème forum FICA consacrée à la problématique des frontières

Version imprimableEnvoyer à un ami

Le 16ème forum de l’IHEDN (Institut des hautes études de défense nationale) sur le continent africain (FICA) aura lieu du 28 mai au 4 juin 2015 à Paris. 

Cette année, le thème du forum portera sur le sujet des frontières. A cette occasion, IGN France International interviendra aux côtés du chef du programme Frontière de l’Union Africaine et mettra en avant l’aide apportée par l’information géographique dans la conduite des projets « frontières ». 

Le 16ème forum "Afrique" de l’Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN) aura lieu du 28 mai au 4 juin 2015 à Paris. 

Cette année, le thème du forum portera sur le sujet des frontières : 

« Vers la meilleure gestion des espaces frontaliers au bénéfice de la sécurité et du développement des pays ».

A cette occasion, IGN France International interviendra aux côtés du chef du programme Frontière de l’Union Africaine, dans la conférence n°4 qui se déroulera la 29 mai de 10h45 à 12h30 sur le thème : « Enjeux et moyens de la délimitation des frontières »

Dans le cadre de son intervention, IGN France International mettra l‘accent sur ce que peut apporter l’information géographique à chaque étape des projets frontières. 

Les difficultés rencontrées par les Gouvernements désireux d’aborder la question de la délimitation de leurs frontières, peuvent être de plusieurs natures :  

  • Problème de l’interprétation des textes 
  • Problème de la recherche documentaire 
  • « Absence » de bornes « frontières » dans les pays
  • Manque de ressources cartographiques récentes

Dans ces contextes, l’information géographique apporte aux membres des Commissions Nationales des Frontières ou des Ministères en charge de suivre et de négocier les tracés des frontières, des informations fiables et détaillées, compatibles avec les levés GPS, indispensables aux négociations pour la gestion de la frontière. Ensuite lorsque le tracé de la frontière est validé par les deux parties, elle contribue à doter les pays de la cartographie des zones frontières et à en matérialiser sur le terrain le tracé.  

Dans la phase documentaire, la recherche de textes ou de cartes anciennes peut également être d’une grande utilité pour comparer la situation sur le terrain « avant » avec la situation rencontrée au moment des investigations. A ce sujet, on rappellera que l’IGN détient encore à la Photothèque nationale un nombre important de documents et clichés aériens originaux des anciennes possessions françaises principalement en Afrique pouvant être mis à contribution. 

Enfin trois focus seront spécifiquement présentés soulignant l’importance de ces composantes dans la mise en œuvre des projets « frontières » : 

  • La question des systèmes de référence avec la nécessité de trouver un système de référence commun et indépendant de chaque Etat ;
  • La question du choix et de la qualité des images satellites qui constituent une donnée importante des projets « frontières » ;
  • La question des phases de complètement « terrain » qui bien que fortement mobilisatrices de ressources, ne doivent pas être négligées. 

IGN France International illustrera son propos en évoquant les projets « frontières » qu’elle a récemment réalisé parmi lesquels celui portant sur la démarcation de la frontière terrestre et de la délimitation des lignes frontières offshore entre l’Arabie Saoudite et le Qatar

Télécharger la fiche du projet de démarcation et délimitation des lignes frontières

 Le communiqué de presse