Lancement officiel du projet de modernisation de la cartographie de base du Bénin

Version imprimableEnvoyer à un ami

Le consortium IGN France International/ IGN France et IMAO a remporté un appel d’offres pour la réalisation de la cartographie de base du Bénin dont le projet a officiellement débuté le 16 décembre 2014 avec l’organisation de la réunion de lancement à Cotonou en présence du Chef de la délégation de l’Union Européenne, du Ministre de l’environnement chargé de la Gestion des Changements climatiques, du Reboisement et de la Protection des Ressources Naturelles et Forestières et de Madame le Représentant résident du PNUD.

D'un budget total de 8 300 000 euros (environ 5,4 milliards FCFA), le PAPDFGC (projet d’appui à la préservation et au développement des forêts galeries et production de la cartographie de base numérique) est financé par l’Union européenne dans le cadre de l'Alliance Mondiale Contre le Changement Climatique (AMCC), pour un montant de 8 millions d’euros (5,2 milliards FCFA), et par le PNUD à hauteur de 300 000 euros (environ 200 millions FCFA).

Ce projet va pleinement contribuer à doter le Bénin d’une cartographie numérique avec le renouvellement des anciennes cartes qui avaient été réalisées entre les années 1950 et 1970 et qui ne reflétaient plus les réalités du Bénin d’aujourd’hui.

Cette nouvelle cartographie est évidemment très attendue des professionnels de nombreux secteurs qui souffrent dans leur prise de décision quotidienne, du manque de données fiables. La cartographie est en effet utile à de nombreux secteurs tels que l’accès à l’eau potable, la protection des forêts, le développement du réseau routier, la prévention des catastrophes naturelles et climatiques, la protection de la biodiversité, l’aménagement du territoire…

La base de données géographique actualisée permettra d’acquérir :

  • la couverture nationale en photographies aériennes du Bénin,
  • un modèle numérique de terrain détaillé,
  • une couverture nationale en ortho-photos très haute résolution,
  • des cartes topographiques à différentes échelles (1:50.000 ème, 1:200.000 ème, mais aussi une carte générale couvrant l’ensemble du pays au 1:600.000 ème)
  • et enfin, un géo portail informatif qui permettra une large diffusion des données sur internet.

4 ateliers de production seront ainsi mis en place (traitement d’images, saisie 3D, base de données et complètement terrain et enfin, cartographie). Une attention toute particulière sera donc portée au recrutement des équipes locales et au transfert de compétences.

La production sera intégralement effectuée sur place, au Bénin, par des opérateurs locaux. On rappellera en effet qu’IGN France International fait une spécialité des projets effectués en transferts de compétences. Elle s’est déjà illustrée sur plusieurs projets similaires au Sénégal, au Burkina Faso et au Mali où à chaque fois, 100% des productions ont été faites localement.

 

Lire le communiqué de presse